Les placements du Conseil de fondation de la Fondation de prévoyance en faveur du personnel de Béthanie sont principalement libellés en francs suisses, cette devise étant la plus forte au monde depuis plusieurs décennies. La part des placements sous forme d’obligations aura tendance à rester faible tant que le faible niveau des taux d’intérêt persistera. À cela s’ajoutent des formes particulières d’emprunts (taux d’intérêt variables, sans échéance finale ou clause de sortie spéciale du débiteur), dont les rendements sont un peu plus élevés et les risques acceptables.

Dans le domaine de la gestion des titres, le Conseil de fondation investit principalement dans des actions suisses dont le rendement en dividendes est le plus durable et le plus positif possible. Quant aux «actions en monnaie étrangère», l’accent est de plus en plus mis sur les titres de fonds qui favorisent la diversification des risques.

Le Conseil de fondation n’effectue pas d’opérations de placement dans des instruments dérivés.

Droits des actionnaires

À l’instar de nombreuses caisses de pension, la Fondation de prévoyance en faveur du personnel de Béthanie investit une partie de son actif directement en actions et acquiert ainsi une participation dans ces entreprises. C’est donc à la caisse de pension qu’il incombe d’exercer les droits de vote des sociétés suisses cotées en bourse. Le Conseil de fondation de la Fondation de prévoyance en faveur du personnel de Béthanie a délégué cette tâche à la Fondation Ethos, qui est spécialisée dans ce domaine. La Fondation Ethos encourage les activités de placement durables et s’engage pour un environnement économique stable et sain. En règle générale, le Conseil de fondation suit les recommandations de la Fondation Ethos.

Rapports de votes

  • Téléchargement
  • Téléchargement
  • Téléchargement
  • Téléchargement